Le Shetland

Histoire

Carte îles Shetland


Ce poney est originaire des îles Shetland situées au Nord de l’Ecosse. Les premières traces du poney Shetland remonteraient à l’ère glaciaire. Ces îles au climat hostile et aux terrains arides ont forgé la rusticité de ce petit poney. Il servait autrefois aux travaux des mines. Mélangé à du sang arabe, islandais et norvégien, il est aujourd’hui le poney chouchou des enfants.


LES ORIGINES DU PONEY SHETLAND

Les premiers Shetland ont très probablement été apportés par les premiers habitants des îles. Des preuves de leur présence remontent en effet à l'âge de bronze, 2500 ans avant J.-C.
Le Shetland est sans aucun doute l'un des équidés au sang le plus pur. L'isolement insulaire dans lequel il a vécu pendant des siècles a énormément freiné l'apport de sang extérieur.

Plusieurs hypothèses tentent cependant d'accréditer divers apports de sang extérieur :

La première serait que des chevaux de type arabe auraient essaimés sur les îles Shetland lors des invasions romaines.
Une autre hypothèse, plus proche d'une légende, voudrait que des chevaux espagnols aient rejoint la terre ferme suite au naufrage d'un navire de la Grande Armada. Comment ces chevaux ont-ils vaincu les falaises abruptes des îles ? La question reste sans réponse …

Enfin, il est fort probable que les relations commerciales entre la Norvège et les îles Shetland aient généré dès le Moyen-Age une "retrempe" à partir de chevaux Norvégiens.

L'avis d'une majorité de spécialistes reste malgré tout que le Shetland n'a subi que très peu d'influences de sang étranger.


Poneys Shetland

POURQUOI CE CHEVAL EST-IL RESTE SI PETIT ?

Les îles Shetland subissent un climat rude et très venteux. La nourriture y est maigre, peu énergétique, et elle doit être partagée avec les nombreux troupeaux de moutons qui y vivent.
Les animaux de grande taille ont été progressivement éliminés par la sélection naturelle au profit des plus petits dont les besoins en nourriture sont moindres.
Par un lent processus d'adaptation, les organismes qui sont soumis à de telles conditions ont tendance à rapetisser, afin d'offrir le moins de prise possible aux intempéries.
Ceux qui survivent sont porteurs des gènes responsables de la petite taille, et c'est ce qui arriva au poney Shetland.

C'est ainsi que se façonna au fil des siècles le plus petit et certainement le plus sympathique des équidés…


standard

Ponette Shetland


Le Shetland atteint une taille variant entre 0,90 m et 1,07 m. Son poids oscille entre 150 et 180 kg. Toutes les robes sont acceptées sauf les robes dites mouchetées mais les plus courantes sont le pie, le bai, l’alezan et le noir. Sa tête, petite et au front large, possède un profil rectiligne. Ses oreilles sont petites et portées haut et ses naseaux sont larges. Ce poney, au regard doux et expressif, présente un corps massif et une encolure courte et musclée. Celle-ci doit être proportionnée par rapport à sa taille. Elle sera davantage rouée chez l’étalon. Le poney Shetland a des épaules longues, inclinées et musclées, un dos court et un garrot bien développé. Il présente un poitrail large et profond avec un passage de sangle bien développé. Ce poney possède un rein large et puissant ainsi qu’une croupe double de forme arrondie et qui doit détenir la même hauteur que celle du garrot. Il a la particularité d’avoir une grande abondance et une bonne longueur de crins. Ces derniers étant à la fois denses et durs. Sa queue doit être attachée haut. Ses membres courts et musclés se terminent par des sabots ronds à la corne dure.


Concours Shetland

RESUME DU STANDARD


La rudesse du climat, la nourriture précaire, l’isolement insulaire ont fixé la taille réduite du poney Shetland, stabilisée aujourd’hui à 107 cm maximum à l’âge adulte.

La tête est bien ciselée, d’expression intelligente, le front est large ; les petites oreilles bien placées sont portées haut ; les naseaux sont larges et bien ouverts.
Crinières, toupet et queue sont abondamment pourvus de crins durs et denses.
L’encolure est musclée, massive, avec une bonne sortie de garrot ; elle est proportionnée à la taille du poney.

Le poitrail est large et profond, le dos court, le rein puissant et large.

Les membres sont puissants, à l’ossature dense, ni ronde, ni grossière ; les pieds sont ronds, bien conformés, avec une corne dure et très résistante.

Le premier coup d'œil donne une impression de puissance et d'équilibre.

Les allures sont libres, énergiques, souples et régulières.


QUALITES

Poulain Shetland


Sa petite taille, sa gentillesse et son caractère font du Shetland le poney idéal pour tout enfant désirant s’initier aux joies de l’équitation. Il est utilisé dans les compétitions d’attelage pour sa force et sa résistance à l’effort.


QUE FAIRE AVEC UN PONEY SHETLAND ?

Le plus petit des poneys britanniques est aussi le plus fort et le plus malicieux. Monture des enfants par excellence, il est très apprécié des adultes à l'attelage.

Cross Shetland

UN COLOSSE LILLIPUTIEN

Un Shetland peut facilement porter un enfant jusqu'à 11-12 ans, et tracter des charges deux fois plus lourdes que lui. Compte-tenu de sa taille, il développe une force de traction deux fois plus importante que celle d'un cheval de trait pesant une tonne ! 
Pendant des siècles, les Ecossais exploitent cette force exceptionnelle pour transporter de la tourbe. Au 19ème siècle, le Shetland prend le chemin des mines de charbon anglaises, où il va remplacer dans les galeries souterraines les enfants de moins de dix ans, dont le travail est interdit à partir de 1848… les enfants lui doivent une fière chandelle !
Les effectifs de poneys Shetland dans leurs îles natales diminue à cette époque de façon vertigineuse.
A la même époque, sous le règne de Victoria (1837-1901), d'autres Shetland connaissent un tout autre sort : ils deviennent la coqueluche des enfants de l'aristocratie britannique.
Il est alors de bon ton d'en posséder un dans son jardin …
La Reine elle-même attelle des Shetland à sa voiture. Tracter, ils ont çà dans le sang !
Il faudra attendre encore quelques décennies avant que le "phénomène poney" ne se démocratise.
Depuis les années 1960, le Shetland représente le poney de référence dans l'imaginaire de tous les enfants. C'est leur première monture, taille et gentillesse obligent.
Ce poney a initié et continue de mettre en selle de nombreuses générations de cavaliers, âgés de 5 à 12 ans.


Modèles et allures Shetland

UN COMPLICE INCONTOURNABLE

Ce poney a toutes les qualités pour initier à la baby-rando, à condition que l'encadrement soit assuré par des professionnels, qu'il soit bien éduqué et "bien dans sa tête".
Son caractère enjoué et docile, son centre de gravité très bas le destinent aussi bien à l'équitation d'apprentissage qu'à la compétition.

Dès le 2ème galop, un enfant de moins de 12 ans peut le monter en compétition de saut d'obstacles, de dressage, de concours complet, de pony-games, de horse-ball, de trec, de voltige …

Les carrousels de Shetlands en musique avec leurs cavaliers costumés sont toujours du plus bel effet. Sur un parcours de cross c'est un partenaire particulièrement courageux ; à l'obstacle, il franchit facilement 50 cm et quelquefois beaucoup plus !
Les enfants de 8 à 11 ans qui aiment les concours préfèreront un Shetland de taille standard, le plus proche possible de 107 cm.
On ne rencontre jamais en compétition de Shetland miniature (moins de 86 cm) car ils sont avant tout des poneys de compagnie ou d'attelage pour les plus petits.

Loisirs, sport, compétition … un jeune cavalier pourra tout tenter sur son Shetland standard !


Pony Games Shetland

LES PONY-GAMES

Les pony-games sont des jeux imaginés, codifiés, puis exportés d’Angleterre, comme la plupart de nos poneys. Il s’agit de jeux d’équipe, de jeux d’adresse et de vitesse, où les qualités des poneys sont mises en évidence. Les cavaliers, âgés au maximum de 12 ans dans l’année, montent et descendent des poneys en  » à terre – à cheval « , ce qui nécessite des poneys parfaitement dressés et respectueux de l’enfant.
Le poney est monté avec un filet simple et une bardette, avec ou sans étriers. Il doit avoir de la vitesse mais doit pouvoir s’arrêter instantanément pour que le cavalier pose un objet au sol ; il doit être très sociable avec les autres poneys (exemple : jeu « de la corde » ou « du groom » ). Il ne doit pas avoir peur du matériel qui peut être bruyant (bouteilles lestées de sable, etc…) Ces jeux nécessitent un bon mental et un bon niveau de dressage des poneys. Ils sont particulièrement formateurs pour les enfants puisque nous sommes dans  » les trois fondamentaux de l’équitation « , à savoir :


Equifun Shetland

S’EQUILIBRER/AVANCER/TOURNER

Les pony-games sont une discipline en pleine expansion, avec un Championnat de France qui réunit chaque année une cinquantaine d’équipes comportant chacune
5 couples cavalier-poney, toisant moins de 107 cm pour le poney.
Il existe 3 séries en fonction de l’âge du cavalier et de son niveau de compétence :
* A3 : cavaliers de moins de 10 ans (galop 4 maxi)
* A2 : cavaliers jusqu’à 12 ans (galop 2 à 6)
* A1 : mêmes conditions pour les cavaliers, mais davantage de jeux à jouer

Extrêmement ludiques, les pony-games passionnent la plupart des enfants par leur aspect collectif. Ils valorisent parfaitement les poneys et les cavaliers.


Attelage Shetland

LE PONEY D'ATTELAGE PAR EXCELLENCE

Puissant et maniable, il fait toujours des étincelles dans les traits. Des adultes pratiquent même la compétition d’attelage de haut niveau avec des Shetland, battant souvent des poneys plus grands.
Maniabilité, puissance et courage, font du Shetland le poney d’attelage par excellence. Pour les loisirs ou la compétition, pour les jeunes et les adultes, seul, en paire, à trois ou à quatre, le poney Shetland vous étonnera…




= Source : France Shetland Passion =