The Shetland

History


Ce poney est originaire des îles Shetland situées au Nord de l’Ecosse. Les premières traces du poney Shetland remonteraient à l’ère glaciaire. Ces îles au climat hostile et aux terrains arides ont forgé la rusticité de ce petit poney. Il servait autrefois aux travaux des mines. Mélangé à du sang arabe, islandais et norvégien, il est aujourd’hui le poney chouchou des enfants.


LES ORIGINES DU PONEY SHETLAND

Les premiers Shetland ont très probablement été apportés par les premiers habitants des îles. Des preuves de leur présence remontent en effet à l'âge de bronze, 2500 ans avant J.-C.
Le Shetland est sans aucun doute l'un des équidés au sang le plus pur. L'isolement insulaire dans lequel il a vécu pendant des siècles a énormément freiné l'apport de sang extérieur.

Plusieurs hypothèses tentent cependant d'accréditer divers apports de sang extérieur :

La première serait que des chevaux de type arabe auraient essaimés sur les îles Shetland lors des invasions romaines.
Une autre hypothèse, plus proche d'une légende, voudrait que des chevaux espagnols aient rejoint la terre ferme suite au naufrage d'un navire de la Grande Armada. Comment ces chevaux ont-ils vaincu les falaises abruptes des îles ? La question reste sans réponse …

Enfin, il est fort probable que les relations commerciales entre la Norvège et les îles Shetland aient généré dès le Moyen-Age une "retrempe" à partir de chevaux Norvégiens.

L'avis d'une majorité de spécialistes reste malgré tout que le Shetland n'a subi que très peu d'influences de sang étranger.


POURQUOI CE CHEVAL EST-IL RESTE SI PETIT ?

Les îles Shetland subissent un climat rude et très venteux. La nourriture y est maigre, peu énergétique, et elle doit être partagée avec les nombreux troupeaux de moutons qui y vivent.
Les animaux de grande taille ont été progressivement éliminés par la sélection naturelle au profit des plus petits dont les besoins en nourriture sont moindres.
Par un lent processus d'adaptation, les organismes qui sont soumis à de telles conditions ont tendance à rapetisser, afin d'offrir le moins de prise possible aux intempéries.
Ceux qui survivent sont porteurs des gènes responsables de la petite taille, et c'est ce qui arriva au poney Shetland.

C'est ainsi que se façonna au fil des siècles le plus petit et certainement le plus sympathique des équidés…


standard


The Shetland reached a size varying between 0.90 m and 1.07 m. his weight fluctuates between 150 and 180 kg. All dresses are accepted except the speckled so-called dresses but the most common are the pie, the bai, the chestnut and black. His head, small and broad forehead, has a straight profile. Its ears are small and laid up and its nostrils are wide. Look soft and expressive, this pony has a massive body and a short, muscular neck. It must be proportional to its size. She will be more beat up at the Stallion. The Shetland pony has shoulder long, sloping and muscular, a short back, and a well-developed Withers. It presents a chest wide and deep with a well-developed strap passage. This pony has a broad and powerful kidney as well as a double rump rounded shape and who needs to be the same height as that of the withers. He has the distinction of having a great abundance and a good length of horsehair. The latter being both hard and dense. His tail should be set high. Its members short and muscular end round hooves to the hard Horn.


RESUME DU STANDARD


La rudesse du climat, la nourriture précaire, l’isolement insulaire ont fixé la taille réduite du poney Shetland, stabilisée aujourd’hui à 107 cm maximum à l’âge adulte.

La tête est bien ciselée, d’expression intelligente, le front est large ; les petites oreilles bien placées sont portées haut ; les naseaux sont larges et bien ouverts.
Crinières, toupet et queue sont abondamment pourvus de crins durs et denses.
L’encolure est musclée, massive, avec une bonne sortie de garrot ; elle est proportionnée à la taille du poney.

Le poitrail est large et profond, le dos court, le rein puissant et large.

Les membres sont puissants, à l’ossature dense, ni ronde, ni grossière ; les pieds sont ronds, bien conformés, avec une corne dure et très résistante.

Le premier coup d'œil donne une impression de puissance et d'équilibre.

Les allures sont libres, énergiques, souples et régulières.


QUALITES


Sa petite taille, sa gentillesse et son caractère font du Shetland le poney idéal pour tout enfant désirant s’initier aux joies de l’équitation. Il est utilisé dans les compétitions d’attelage pour sa force et sa résistance à l’effort.


QUE FAIRE AVEC UN PONEY SHETLAND ?

Le plus petit des poneys britanniques est aussi le plus fort et le plus malicieux. Monture des enfants par excellence, il est très apprécié des adultes à l'attelage.

A TINY COLOSSUS

A Shetland can easily wear a child up to 11-12 years, and tow loads heavier than him twice. Given its size, it develops a force of traction two times greater than that of a draft horse weighing a ton!
For centuries, the Scots use this exceptional strength to transport peat. In the 19th century, the Shetland takes the path of English coal mines, where he will replace in the underground children less than 10 years, whose work is banned from 1848... children owe him big time!
The number of ponies Shetland in their homeland Islands decreases at this time of dizzying way.
At the same time, under the reign of Victoria (1837-1901), other Shetland are any other: they become the darling of the children of the British aristocracy.
It is so fashionable to have one in his garden...
The Queen herself working Shetland to his car. Tow, they have it in the blood!
Until a few decades ago before the pony phenomenon democratizes.
Since the 1960s, the Shetland represents the reference pony in the imagination of all children. It's their first mount, size and kind enough to oblige.
This pony has initiated and continues to get behind the wheel of many generations of riders, aged from 5 to 12 years.


UN COMPLICE INCONTOURNABLE

Ce poney a toutes les qualités pour initier à la baby-rando, à condition que l'encadrement soit assuré par des professionnels, qu'il soit bien éduqué et "bien dans sa tête".
Son caractère enjoué et docile, son centre de gravité très bas le destinent aussi bien à l'équitation d'apprentissage qu'à la compétition.

Dès le 2ème galop, un enfant de moins de 12 ans peut le monter en compétition de saut d'obstacles, de dressage, de concours complet, de pony-games, de horse-ball, de trec, de voltige …

Les carrousels de Shetlands en musique avec leurs cavaliers costumés sont toujours du plus bel effet. Sur un parcours de cross c'est un partenaire particulièrement courageux ; à l'obstacle, il franchit facilement 50 cm et quelquefois beaucoup plus !
Les enfants de 8 à 11 ans qui aiment les concours préfèreront un Shetland de taille standard, le plus proche possible de 107 cm.
On ne rencontre jamais en compétition de Shetland miniature (moins de 86 cm) car ils sont avant tout des poneys de compagnie ou d'attelage pour les plus petits.

Loisirs, sport, compétition … un jeune cavalier pourra tout tenter sur son Shetland standard !


LES PONY-GAMES

Les pony-games sont des jeux imaginés, codifiés, puis exportés d’Angleterre, comme la plupart de nos poneys. Il s’agit de jeux d’équipe, de jeux d’adresse et de vitesse, où les qualités des poneys sont mises en évidence. Les cavaliers, âgés au maximum de 12 ans dans l’année, montent et descendent des poneys en  » à terre – à cheval « , ce qui nécessite des poneys parfaitement dressés et respectueux de l’enfant.
Le poney est monté avec un filet simple et une bardette, avec ou sans étriers. Il doit avoir de la vitesse mais doit pouvoir s’arrêter instantanément pour que le cavalier pose un objet au sol ; il doit être très sociable avec les autres poneys (exemple : jeu « de la corde » ou « du groom » ). Il ne doit pas avoir peur du matériel qui peut être bruyant (bouteilles lestées de sable, etc…) Ces jeux nécessitent un bon mental et un bon niveau de dressage des poneys. Ils sont particulièrement formateurs pour les enfants puisque nous sommes dans  » les trois fondamentaux de l’équitation « , à savoir :


S’EQUILIBRER/AVANCER/TOURNER

Les pony-games sont une discipline en pleine expansion, avec un Championnat de France qui réunit chaque année une cinquantaine d’équipes comportant chacune
5 couples cavalier-poney, toisant moins de 107 cm pour le poney.
Il existe 3 séries en fonction de l’âge du cavalier et de son niveau de compétence :
* A3 : cavaliers de moins de 10 ans (galop 4 maxi)
* A2 : cavaliers jusqu’à 12 ans (galop 2 à 6)
* A1 : mêmes conditions pour les cavaliers, mais davantage de jeux à jouer

Extrêmement ludiques, les pony-games passionnent la plupart des enfants par leur aspect collectif. Ils valorisent parfaitement les poneys et les cavaliers.


LE PONEY D'ATTELAGE PAR EXCELLENCE

Puissant et maniable, il fait toujours des étincelles dans les traits. Des adultes pratiquent même la compétition d’attelage de haut niveau avec des Shetland, battant souvent des poneys plus grands.
Maniabilité, puissance et courage, font du Shetland le poney d’attelage par excellence. Pour les loisirs ou la compétition, pour les jeunes et les adultes, seul, en paire, à trois ou à quatre, le poney Shetland vous étonnera…




= Source : France Shetland Passion =